IMG_7744.JPG
POUR QUI ?

Âgés de moins de 5 mois, toutes races confondues.

COMMENT ?

Des séances d'une heure entièrement personnalisées, à votre domicile ou en extérieur.

COMBIEN ?

Le prix d'une séance (1h) est de 50€. Le nombre de séances varie selon les chiens. Retrouvez l'ensemble de nos tarifs.

Vous venez d'adopter votre chiot,

l'attachement est immédiat !

Vous allez devoir l'aider à s'intégrer dans votre monde qui n'est pas conçu pour lui ; les voitures, les chaussons, les mouchoirs en papier, le canapé, les gens... Face à chacune de ces situations, il lui faut apprendre le comportement adéquat. Faire, ne pas faire, rester serein ! C'est à vous de l'aider.


Pour cela il est indispensable de communiquer avec lui de façon simple et efficace, en s'assurant qu'il vous comprend, rapidement et en respectant son

intégrité physique.


Je vous propose de vous accompagner dans l'éducation de votre chiot pour l'intégrer dans votre vie, dans votre environnement, dans notre société. Tendez lui la main pour qu'il soit bien dans ses pattes !

education chiot.JPG

Vous êtes intéressé.e.s par ce service ? N’hésitez pas à nous contacter pour réserver votre place.

IMG_6719.JPG

Nos amis canins

"Nous avons suivi un bilan comportemental et des super conseils pour le parcours éducatif de ma petite chienne berger picard de 3 mois. Grâce à Mickaël et ses cours, je suis enfin serein pour me déplacer partout avec ma chienne."

David, humain de Sierra

Éducation du chiot

Le renoncement


Toute votre vie, vous allez demander à votre chien de renoncer (ne mange pas ceci, ne saute pas là, etc.). Seulement, lorsque vous interdisez à votre chien de faire quelque chose, se crée dans sa tête un conflit entre l'envie de le faire et de vous écouter. Apprendre le renoncement à votre jeune chien augmente sa confiance en votre intention et lui permet de se défaire de son conflit intérieur sans stress ni frustration.




La propreté


Chaque humain souhaiterai que son jeune chien soit propre instantanément, ou tout du moins, le plus rapidement possible. C'est à ce stade qu'apparaissent les premières fâcheries !

C'est pourtant un apprentissage à part entière, une étape physiologique, le temps que ses sphincters soient totalement maîtrisés. Physiologiquement, un chien est "propre" à partir de plus ou moins 6 mois.




L'ennui et la solitude


Chiot, c’est la ­qualité des stimulations sensorielles qui permet d'avoir un chien équilibré en développant son intelligence adaptative. Mais trop souvent, on oublie de lui apprendre ce qui pourtant est si important pour son avenir : l’ennui et la solitude. C'est à dire à lui apprendre à gérer la frustration d'être seul et de n'avoir rien à faire, tout en restant serein. Il est primordial d'apprendre à son jeune chien à s'ennuyer, même en l’absence de l’humain, sans avoir besoin de compenser en aboyant ou en détruisant.

Malheureusement, lorsque cet apprentissage n'est pas acquis, cela engendre des chiens adultes en mal-être, qui s'expriment par de la destruction, des aboiements, et de l'anxiété.




Le suivi naturel


Beaucoup d'humains s'inquiètent de ne pouvoir rattraper leur chien en liberté, qu'il puisse s'enfuir ou même qu'il ne revienne pas lorsqu'on l'appelle. Cependant, cette inquiétude ne doit pas se placer au niveau de l'humain, mais plutôt au niveau du chien.

Grâce au suivi naturel, votre chien vous suivra de près ou de loin, sans que vous ayez à dire un mot.
Fini le stress des promenades, à vous la liberté !




La socialisation


Entre 8 semaines et 4 mois, le cerveau du jeune chien se structure. C'est une période primordiale durant laquelle il découvre son environnement. Si nous le privons de faire des expériences pendant ce laps de temps, il y a de forte chance qu'il devienne méfiant envers la nouveauté une fois adulte.

Il est donc primordial que votre jeune chien rencontre un grand nombre d'humains, de congénères, d'espèces différentes et de situations en tout genre.

Attention, c'est un apprentissage déterminant à ne pas prendre à la légère !




La marche en laisse


Sans le vouloir, il est très facile d'apprendre à son jeune chien à tirer en laisse, alors que chaque humain souhaite le contraire. L'une des raisons pour lesquelles cela ne fonctionne pas, est que l'on tente de lui apprendre ce savoir-faire en priorité.

Il est pourtant nécessaire d'avoir appris à votre jeune chien les savoir-être précédents. Il en va de même pour la marche sur le trottoir et la bonne conduite en ville, pour ne pas mettre en danger lui-même et les autres.





le parcours éducatif du jeune chien